L’apprentissage vu par Eloïse !

Rencontre avec Eloïse, 24 ans, jeune apprentie en troisième année de BTM Prothèse dentaire au CFA Virolois de Tourcoing.

Parle nous un peu de ton métier !

Je suis apprentie en prothèse dentaire. C’est-à-dire qu’à partir d’empreintes prises par les dentistes, je façonne des moules pour fabriquer des prothèses qu’ils poseront directement sur leurs patients. C’est un métier très intéressant et très manuel à la base. Mais je pense qu’il va bientôt connaître de gros bouleversements avec l’apparition des imprimantes 3D et autres matériels innovants.

C’est assez méconnu comme métier, comment ça t’est venu à l’idée de faire ça ?

Après un an de médecine, je me retrouve en prépa kiné mais pas convaincue par mon choix. Un matin, avec mon bol de céréales devant télé-matin, je tombe sur un reportage sur le métier de prothésiste dentaire ! Et là, coup de foudre professionnel, un métier qui allie le médical avec le travail manuel, c’était tout à fait ce qu’il me fallait.

« Si tu penses avoir trouvé le métier qui te plait, tu dois donner le meilleur de toi même ! « 

Je me suis renseignée sur les formations possibles et je me suis rendue compte qu’une école existait pas très loin de chez moi, j’ai fais les démarches et m’y voilà !

Ta formation n’existe qu’en apprentissage ?

Non, il y avait aussi une école parisienne qui proposait une formation en initiale mais ça m’intéressait moins, j’étais contente de pouvoir me plonger directement dans le bain professionnel avec un rythme de trois semaines en laboratoire et une semaine de formation tous les mois.

Et aujourd’hui, regrettes- tu ce choix ?

Oh que non, à mon sens l’alternance est bien mieux que le théorique, tu apprends à découvrir un métier, à devenir professionnel. Et du coup, tu es sûr de ton choix d’avenir, c’est un métier que tu vas aimer faire même lorsque tu ne seras plus sur les bancs de l’école.

Justement, concilier école et travail c’est pas trop difficile ?

Mon laboratoire se trouve à 1h de Lille, donc c’est difficile parce que je fais beaucoup de routes tous les jours et c’est un métier où les journées sont stressantes donc rentrer et se confronter à des révisions c’est pas évident. On vit comme la plupart des actifs mais en étant toujours bloqué dans la vie scolaire, c’est parfois difficile de gérer les deux…

Est-ce que tu as des conseils à donner aux jeunes désireux de se lancer dans l’apprentissage ?

Je dirais qu’il faut vraiment être motivé et déterminé, il faut montrer que tu as envie de le faire. Pour trouver mon laboratoire j’ai envoyé une quarantaine de CV, j’ai démarché tout ce que je pouvais dans la région pour réussir à trouver un employeur. Si tu penses avoir trouvé le métier qui te plait, tu dois donner le meilleur de toi même !

Et après ton BTM, que va-t-il se passer pour toi ?

Je suis en bonne voie pour signer un CDI dans mon laboratoire actuel mais je me demande si je ne vais pas pousser un peu mon expertise avec un BTMS, qui me rajouterais 2 ans d’apprentissage… comme quoi, on y prend goût !

RDV Vendredi 10 et Samedi 11 avril 2015 à Lille Grand Palais pour le Salon de l’Apprentissage et de l’Alternance !

Et comme vous avez lu l’article jusqu’au bout, je vous offre l’invitation gratuite pour accéder au salon 🙂

Invitation SAA Lille 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s