Bon Plan – C’est l’été : que faire de ton appart’ ?

Bye-Bye amphis, BU et cantine ! Cependant, tu comptes bien conserver ton petit nid d’étudiant, en prévision de la rentrée prochaine. Mais comment rentabiliser les frais de loyer pendant l’été ?*

 

Partir ?

Tu vas quitter ta ville étudiante pour quelques semaines mais où partir sans te ruiner et sans perdre ton loyer ? Plusieurs plateformes internet proposent l’échange de logement : une belle façon de découvrir le monde à moindre frais. Tu choisis ta destination, tu définis tes dates et tu sélectionnes parmi les logements disponibles. Ensuite, à toi de troquer ton appart sur la même période et le cycle se poursuit. C’est flexible, solidaire et rentable !

www.studyenjoy.com

 

 

Rester…

Tu as décroché un petit boulot et malheureusement, tu ne bougeras pas cet été ? Deviens guide touristique pour étudiant fauché ! Publie une annonce précise décrivant le type de couchage que tu es en mesure de proposer puis entame la discussion avec les jeunes qui cherchent où crécher pendant leur séjour. A toi ensuite d’accueillir ton/tes invité(s) mais aussi de lui/leur faire découvrir la ville. Tourisme, sorties, clubbing… Crée un programme en fonction de vos goûts en commun. Un bon moyen pour faire de nouvelles rencontres et plus si affinités !

www.yestudent.com

 

Héberger !

Ta colocation est dissoute pour l’été et ça fait un sacré trou dans le loyer ? Trouve des coloc’ par intérim en mettant les chambres libres à disposition des jeunes de passage pour les vacances. Pour une durée allant d’une nuit à plusieurs mois – pratique pour compenser les départs en Erasmus ! – tu peux facilement trouver preneur parmi tous les jeunes avides de découvrir le monde, et ainsi nouer des amitiés cosmopolites.

www.roomlala.com

 

 

*si tu es locataire, il est indispensable d’obtenir une autorisation écrite de ton propriétaire avant de proposer contre finance une chambre ou un appartement à une personne ne figurant pas sur le bail !

Spécial Braderie : mangez des moules !

Pendant la Braderie, c’est la tradi, il faut manger les moules/frites, plat typique de ce rendez-vous tant attendu ! Mais si l’impatience s’empare de vous et que vous avez envie de manger des moules là, maintenant, aujourd’hui, on vous propose une petite mise en bouche avant l’heure, avec notre amie Camille, du blog Cooking Mood qui nous livre sa recette de pâtes aux moules et au pistou !
Pour les plus ambitieux – la sauce pistou maison :
1 bouquet de basilic
6 têtes d’ail
1 petite tomate
1 poignée de gruyère râpé ou parmesan
1 verre d’huile d’olive
Sel et poivre

Pour les plus pressés – les pâtes :
100 g de pâtes par personne
1 poignée de moules surgelées et décortiquées par personne
Sauce pistou
Crème fraîche

Faîtes cuire vos pâtes à l’eau bouillante selon le temps de cuisson indiqué sur le paquet.

Dans une casserole versez 3 cuillères à soupe de pistou et mélangez avec 9 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse salez et poivrez, portez doucement à ébullition et laissez mijoter 3 minutes, ajoutez une poignée de moules décortiquées surgelées par personne et remettre à feu doux pas très longtemps deux à trois minutes.

Versez cette préparation sur les pâtes et mélangez.moules-frites-braderie-recette-facile-économique-lille-étudiant-repas-pâtes-simple

 

 

 

 

 

 

 

 

Version pour les gourmands les plus patients 
Utilisez des moules fraîches que vous ferez ouvrir dans un faitout à la vapeur. Dès leurs ouvertures, détachez les des coquilles et récupérez le jus au fond du faitout que vous filtrez et que vous ajoutez à la préparation (pistou,crème) incorporez les moules dans la préparation et laissez réchauffer très peu de temps pour éviter que les moules durcissent.

A noter, on peut aussi utiliser un reste de moules post braderie.

ET BON APPETIT !